Vous êtes diabétique ? 9 boissons sans sucre à goûter

Boissons sans sucre pour diabétique

Lorsque l’on est diabétique, il faut éviter les sodas, cocktails et autres jus de fruits qui ont tendance à faire monter la glycémie en flèche. Mais favoriser l’eau, le café et le thé est parfois un peu monotone et découvrir d’autres boissons, chaudes ou froides, peut être appréciable. Ce, par gourmandise ou parce que vous recherchez des effets particuliers pour votre santé. Dans cet article, nous avons réuni 9 boissons sans sucre adaptées aux personnes diabétiques. Belle découverte et bonne dégustation 🍵

 

SOMMAIRE

Thé d'orge ou Mugicha

Café de sarrasin ou Sobacha

Chaï avec théine ou sans théine

Chicorée

Rooibos

Matcha

Maté

Chocolat Chaud

 

Thé d’orge ou Mugicha

La première boisson que nous souhaitions vous faire découvrir est le mugicha. Cette boisson, originaire du Japon, est issue d’une infusion de graines d’orge torréfiées et concassées. Elle a des pendants en Corée, en Chine et même en Italie.

Elle est très intéressante à la fois gustativement (son goût caramélisé pourra vous rappeler le café) et au niveau de la santé. En effet, l’orge contient des fibres insolubles et des fibres solubles dans l’eau. Les fibres alimentaires hydrosolubles comme le « β-glucane » permettent de réguler le taux de sucre dans le sang. Grâce à ces propriétés et un indice glycémique bas, le mugicha pourra ainsi vous aider à boire plus et à mieux réguler votre taux de sucre.

Comment ça se prépare ? La préparation du mugicha est aisée : il suffit de faire infuser un sachet de mugicha dans de l’eau, froide ou chaude, pendant 10 minutes et c’est prêt !

Essayez le mugicha latte

Il y a quelques mois, nous avons sorti la poudre de mugicha. Elle ne comporte aucun sucre ce qui vous permet d’ajouter le mugicha latte à votre liste de boissons gourmandes à tester ! Vous pouvez le confectionner avec du lait entier ou des laits végétaux, selon vos préférences, et le boire chaud ou froid !

Café de sarrasin ou Sobacha

Restons dans les boissons à base d’infusion de céréales et originaires du Japon avec le Sobacha. Cette infusion, tout aussi populaire au Japon que le mugicha, est concoctée à partir de graines de sarrasin torréfiées et concassées. Elle aussi se consomme couramment chez nos voisins italiens !

Comme le mugicha, le sobacha des vertus sur le plan gustatif et de la santé. Non seulement l’une infusion de sarrasin a un goût caramélisé surprenant, mais en plus elle comporte un indice glycémique bas, qui la rend intéressante au quotidien. Elle a en plus de nombreux avantages pour la santé, comme une régulation du choléstérol et un accompagnement du transit.

Comment ça se prépare ? La préparation du sobacha est simplissime : une cuillère à café de sobacha dans un sachet de thé réutilisable, de l’eau chaude et voilà !

Chaï avec théine ou sans théine

Après le Japon, faisons une petite incursion en Inde ! Le Chaï est une infusion de multiples épices (cannelle, cardamome, gingembre, clous de girofle, poivre noir…) le plus souvent accompagné de thé noir, de lait et de miel. En résulte une boisson gourmande et réconfortante, légèrement épicée.

Les bienfaits de cette boisson sont associés aux épices qu'elle contient. Par exemple, la cannelle et le gingembre sont connues pour leurs propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires. Par rapport aux autres boissons de cette liste, elle aura cependant pour particularité d'être plus calorique car à base de lait (végétal ou animal) et de sucre.

Comment ça se prépare ? Le Chaï n’a pas de recette fixe : les épices ajoutées dépendent des goûts et des régions ! La préparation du Chaï consiste à faire infuser des épices dans du lait chauffé. Selon vos goûts, vous pouvez en plus y mettre du thé.

💡 Dans certaines enseignes, le Chaï est réalisé à partir de sirop et est très sucré… c’est le cas à Starbucks, par exemple. Si vous souhaitez en commander sans sucre, pensez à demander 1) s’il est fait à partir d’épices ou de sirop et 2) à ce qu’aucun sucre (ou miel) ne soit ajouté.

Chicorée

Revenons en France avec la chicorée ! Vous avez certainement déjà entendu parler de cette boisson originaire du nord de la France. Comme son nom l’indique, elle est issue du mélange de l’eau chaude à de la racine de chicorée séchée, torréfiée et réduite en poudre.

Le goût de la chicorée ressemble beaucoup au café et la fine mousse qui se dépose sur le breuvage au moment de la préparation lui donne un aspect plutôt gourmand. La chicorée a un indice glycémique bas et est considérée comme ayant des propriétés bénéfiques pour la digestion. Les racines de chicorée contiennent de l'inuline, une fibre prébiotique qui peut favoriser la santé intestinale.

Comment ça se prépare ? Pour préparer la chicorée, il vous suffit d’avoir de la chicorée en poudre et de l’eau bouillante. Le mélange est instantané.

Rooibos

Le rooibos pousse sur un petit arbuste originaire d’Afrique du Sud dont les feuilles sont séchées pour être infusées. La boisson qui en résulte est d’une teinte rougeâtre qui lui a donné son appellation “thé rouge” bien qu’elle ne contienne pas de théine.

Le goût du rooibos est tout doux. Souvent associée à la vanille, l’infusion est ronde et agréable. La boisson a en plus des vertus sur le plan de la santé. Comme toutes les infusions, il a un indice glycémique bas et est riche en flavonoïdes qui facilitent la digestion.

Comment ça se prépare ? Le rooibos est très facile à préparer : il s’infuse pendant une dizaine de minutes dans l’eau chaude.

Matcha

Originaire du Japon, le matcha est une boisson créée à partir de feuilles de thé vert sélectionnées et réduites en poudre, émulsionnées dans de l’eau chaude à l’aide d’un petit fouet. Il est riche en théine.

Le matcha est une boisson au goût assez amer qui mérite d’être découverte. Traditionnellement, elle est bue sans sucre et sans lait, mais la consommation occidentale du matcha tend à lui ajouter du sucre et du lait végétal. Lorsque la boisson est préparée sans sucre, son indice glycémique est bas. Les bienfaits du matcha sont nombreux et sont identiques à ceux du thé vert, dont il est une version plus concentrée : il comporte plus de 137 fois plus d’antioxydants qu’un thé vert infusé !

Comment ça se prépare ? La préparation du matcha demande un peu de pratique. Il se prépare en deux temps. La poudre de matcha doit d’abord être émulsionnée dans un peu d’eau chaude avec un petit fouet en bambou (le chasen). Une fois le mélange homogène, il faut ajouter de l’eau.

💡 Dans certaines enseignes, le matcha, et notamment le matcha latte, est systématiquement sucré. Pensez à le demander sans sucre si c’est votre souhait !

Maté

Ce tour des boissons nous amène cette fois en Amérique du Sud, et plus précisément en Argentine et en Uruguay, pour découvrir le maté ! Souvent confondu avec le thé, du fait de son nom, de sa couleur et de son goût, le maté, aussi appelé “yerba maté” n'est pas issu de la même plante. En effet, il est préparée à partir des feuilles de la plante Ilex paraguariensis.

Le goût du maté s’apparente à celui, amer, d’un thé vert très infusé. On peut aussi trouver son goût herbeux. Riche en matéine (même molécule que la caféine et que la théine), il a un indice glycémique bas. Il est intéressant au niveau santé car il amène un boost, favorise la digestion et comporte beaucoup d’antioxydants.

Comment ça se prépare ? La préparation du maté s’apparente à un rituel. Les feuilles de yerba maté doivent être placées dans une calebasse (sorte de tasse de forme sphérique) et recouvertes d'eau chaude. La bombilla (semblable à une paille) est ensuite insérée dans la calebasse pour siroter la boisson tout en évitant de saisir les feuilles qui sont laissées au fond.

Chocolat chaud

Le chocolat chaud (et son pendant froid) est une boisson gourmande que vous pouvez totalement intégrer à votre régime en tant que personne diabétique à la recherche d’aliments à l’indice glycémique bas. Pour bénéficier de cet indice bas, il vous faudra cependant utiliser de la poudre de chocolat instantanée au chocolat noir ou faire fondre du chocolat noir directement.

À la différence du chocolat au lait et du chocolat blanc, le chocolat noir dispose d’un indice glycémique assez bas qui le rend intéressant dans cet objectif. Quant au lait, il peut totalement être consommé entier sans faire augmenter votre glycémie. Il semblerait même que le lait entier contribuerait à diminuer les risques de développer un diabète de stade 2.

Comment ça se prépare ? Il y a deux façons différentes de préparer un chocolat chaud. Soit en mélangeant du lait chaud et de la poudre de chocolat instantanée, soit en faisant fondre du chocolat noir dans du lait. Si la première méthode est plus rapide, elle est un peu moins gourmande et nécessite de sélectionner une référence de chocolat en poudre sans sucre ajouté.

Thé d’orge, rooibos, chocolat chaud : les boissons sans sucre adaptées aux personnes atteintes de diabète ne se résument pas à l’eau, au thé et au café ! Découvrez de nombreux goûts et textures différents pour exciter vos papilles et vous faire plaisir !

Retour au blog